PHOTOGRAPHIC FIELDS

Joël Van Audenhaeage


"Ces images ne sont ni fenêtres, ni miroirs. Elles n’ouvrent pas sur un espace extérieur ; à peine perceptibles, on cherche à voir, non une sensation, un sentiment, une introspection : quinze versets visuels pour tromper l’ennui, conjurer le sort, le phlegme, la gueule-de-bois, la chance, la déprime, les aléas, le non-dit, les paris, les démons de la nuit, la maladie, peut-être la mort, comme des incantations impromptues."
Antonio Guzman

"These images are neither windows nor mirrors. They do not open onto an exterior space. Being scarcely perceptible, we try to see, not a sensation, but an emotion, an introspection: fifteen visual verses to outwit boredom, to break the spell, to ward off indifference, a hangover, fate, depression, randomness, the unspoken, bets, night-time demons, illness and perhaps death, like impromptu incantations."
Antonio Guzman


Impossible de ne rien faire durant cette convalescence. Dormir, dix-huit heures, par journée, par épisodes, pour récupérer de l’énergie. Assommé par les médicaments et par le virus. Besoin de faire quelque chose de cette quarantaine forcée. Photographier, sans sujet, sans regard, sans stratégie. Choisir et ne pas choisir, choisir de ne pas intervenir. Faire des images pour guérir. 21 octobre 2017



Impossible to do nothing during this convalescence. Sleeping eighteen hours a day, in phases, to recuperate energy. Feeling groggy from the medicines and the virus. Need to do something during this forced quarantine. Taking photos with no subject matter, vision, or strategy. Choosing and making no choices, choosing not to intervene. Creating images to get better. 21 October 2017.



Co-édition Arp2 publishing/Classe moyenne éditions
Photographies Joël Van Audenheage
Texte Antonio Guzman
Français et anglais
Format : 23 x 29 cm
40 pages
200 exemplaires

25€
Shipping 5€


>> Le site de Arp2 <<

$(document).ready(function() {